Agissez

Retrouvez les résultats du sondage de la population des Communautés de Communes Beaume Drobie et Pays des Vans en Cevennes sur leur bouquet énergétique de demain !

Pour mener à bien la transition énergétique, le territoire devra diviser par deux ses consommations énergétiques et couvrir ces besoins entièrement avec les énergies renouvelables à l’horizon 2050 (cadre de la loi TEPCV). Face à ce constat, les élus du territoire ont souhaité sonder la population locale et construire avec elle le bouquet souhaitable d’énergies

Pour mener à bien la transition énergétique, le territoire devra diviser par deux ses consommations énergétiques et couvrir ces besoins entièrement avec les énergies renouvelables à l’horizon 2050 (cadre de la loi TEPCV). Face à ce constat, les élus du territoire ont souhaité sonder la population locale et construire avec elle le bouquet souhaitable d’énergies renouvelables du territoire.

4 réunions de consultation publique citoyenne et 2 réunions de consultation élus municipaux animées par Polénergie et le Parc Naturel des Monts d’Ardèche ont suivi dans la foulée : Les Salelles, Saint Paul le Jeune, Joyeuse, Valgorge, Les Vans et Ribes.

Ces réunions publiques nous permettent d’avoir un sondage de l’opinion de la population locale. Les citoyens présents ont un avis plutôt positif sur le développement des énergies renouvelables. Tous ont évoqué la nécessité de réduire nos consommations en parallèle.

La perception sur les énergies renouvelables est globalement positive. Le bois, le solaire thermique et le photovoltaïque sont des systèmes de production qui génèrent peu d’opposition auprès des élus et des citoyens. Des conditions nécessaires à leur développement se dégagent fortement :

  • Pour le bois, une gestion de la ressource en cohérence avec la consommation du territoire,
  • Pour le solaire thermique, besoin d’aides à l’installation pour le particulier,
  • Pour le photovoltaïque, développement possible en toiture et sur les parkings, Il faut proscrire les zones classées, privilégier le financement participatif.

L’éolien a suscité plus de débats. Lors de deux réunions, les oppositions dans la salle ne nous ont pas permis d’arriver à un accord sur cette énergie. Sur les quatre autres réunions, l’éolien avait sa place dans le bouquet énergétique 2050 à condition d’être dans une logique de co-développement ouvert au financement participatif et en intégrant une réflexion paysagère.

Grâce à la matière apportée lors de ces réunions, l’heure est maintenant à la réflexion et à l’approfondissement de certaines thématiques.

Retrouver la synthèse de la consultation.

Retrouver les résultats du diagnostic énergétique

Catégories associées : J’investis dans l’énergie, Territoire