Agissez

L'association négaWatt explique cette idée simple de sobriété énergétique, de quoi relève t-elle ?

Peu attrayant de prime abord, le terme de "sobriété énergétique" suggère pourtant des manières de vivre collaboratives et respectueuses des ressources environnementales, une opportunité plutôt enthousiasmante !

Stéphane Chatelin est directeur de l‘association négaWatt. Il nous explique dans le magazine du CLER, fil d’argent de février 2016, ce qu’est la sobriété énergétique.

 

Télécharger: Article CLER Sobriété 02-2016.

 

Voici un extrait qui touche particulièrement le projet de Polénergie:

La sobriété est d’abord une démarche collective avant d’être individuelle. On distingue ainsi plusieurs leviers de sobriété :
•    la sobriété structurelle, qui consiste à créer, dans l’organisation de l’espace ou de nos activités, les conditions d’une modération de notre consommation (par exemple l’aménagement du territoire en vue de réduire les distances à parcourir pour accéder au travail, aux commerces etc.) ;
•    la sobriété dimensionnelle, qui concerne le bon dimensionnement des équipements par rapport à leurs conditions d’usage (par exemple l’utilisation de véhicules adaptés, en poids, volume et puissance, aux usages de déplacements de proximité et de déplacements inter-urbains) ;
•    la sobriété d’usage, qui porte sur la bonne utilisation des équipements en vue d’en réduire la consommation (par exemple l’extinction des veilles, ou la limite de vitesse sur route, ou encore l’extension de la durée de vie des équipements) ;
•    la sobriété conviviale, qui relève d’une logique de mutualisation des équipements et de leur utilisation (par exemple les formules d’autopartage, ou l’encouragement à la cohabitation dans les logements ou les espaces de travail).

De plus en plus nous souhaitons accompagner des projets citoyens et territoriaux favorisant ces différents leviers. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

 

Catégories associées : Mes gestes au quotidien, Sobriété